L’approche Montessori de l’enseignement a été développée par Maria Montessori, qui croyait que les enfants apprennent par l’exploration sensorielle. Elle a encouragé une approche de l’éducation axée sur les enfants, car elle estimait que lorsqu’ils jouissent d’une certaine liberté et des bons matériaux et de l’environnement, les enfants mèneront automatiquement leur propre apprentissage en fonction de leurs intérêts. Les méthodes Montessori pour l’enseignement du comptage suivent cette théorie de l’orientation minimale. La philosophie Montessori suggère que les enfants sont naturellement attirés par les activités mathématiques dans un effort pour comprendre le monde.

Cartes et compteurs numériques

Les enfants se préparent au comptage en apprenant à identifier les nombres. Les nombres de 1 à 10 sont le fondement des mathématiques. Les enfants doivent apprendre les noms, les symboles et les quantités que ces chiffres représentent. À mesure que les enfants apprennent à dire les nombres, utilisez des cartes numérotées pour les aider à découvrir à quoi ressemblent les nombres lorsqu’ils sont écrits. Demandez-leur de mettre les nombres en séquence. Placez une carte sur la table et invitez un enfant à placer les autres cartes à droite dans le bon ordre. L’enfant peut placer des compteurs sous chaque carte pour représenter la quantité de chaque numéro.

Nombre de tiges

Les tiges numérotées Montessori aident à renforcer les quantités croissantes associées aux numéros un à 10. Utilisez 10 tiges en bois de différentes longueurs, allant de 10 centimètres à 1 mètre. Les tiges sont colorées dans un motif alternant rouge et bleu. Par exemple, la première et la plus petite tige est rouge. La seconde est divisée en deux sections de 10 centimètres chacune. La première section est rouge et la seconde est bleue. Encouragez l’enfant à les disposer en escalier, les uns au-dessus des autres, du plus court au plus long. Comptez ensuite avec l’enfant de 1 à 10, en pointant chaque tige lorsque votre doigt descend l’escalier.

Boîtes de broche

La mémorisation par cœur n’encourage pas une compréhension approfondie des concepts mathématiques. Montessori croyait que les enfants doivent utiliser des matériaux concrets pour voir graphiquement ce qui se passe pendant un processus mathématique. L’activité boîte à fuseaux Montessori implique une longue boîte en bois avec 10 emplacements, numérotés de zéro à neuf. Expliquez que les chiffres indiquent le nombre de tiges à placer dans chaque emplacement. Les enfants placent ensuite indépendamment le nombre approprié de tiges de broche dans chaque boîte, en commençant par aucune tige de broche dans la fente zéro. L’activité du boîtier de fusée aide les enfants à voir la quantité augmenter à mesure que les nombres augmentent et enseigne le concept de zéro.

Mémoire numérique

Une fois que les enfants connaissent très bien les nombres jusqu’à 10 et leurs quantités, rassemblez le groupe et donnez à chaque enfant une petite feuille de papier pliée avec un numéro caché dessus. Mettez en place des collections de matériaux autour de la pièce, tels que des crayons de couleur, des boules de coton, des trombones et des carrés de papier. Chaque enfant aura un tour pour ouvrir son numéro secret. Pendant son tour, dites-lui quel type d’objet récupérer. L’enfant ira alors chercher le nombre d’objets indiqué sur son papier. Cette activité pousse les enfants à se souvenir d’un nombre donné et de sa quantité associée, puis à transférer les informations à une tâche quotidienne, obligeant les enfants à compter par eux-mêmes.