Maria Montessori était une pionnière de l’éducation qui a travaillé avec de jeunes enfants pour encourager la créativité et l’indépendance. Selon Montessori:

Il faut donner à l’enfant un environnement qu’il peut utiliser seul: un petit lavabo, un bureau avec des tiroirs qu’il peut ouvrir, des objets d’usage courant qu’il peut faire fonctionner, un petit lit dans lequel il peut dormir la nuit sous un jolie couverture qu’il peut plier et étaler seul. Nous devons lui donner un environnement dans lequel il peut vivre et jouer; puis nous le verrons travailler toute la journée avec ses mains et attendre impatiemment de se déshabiller et de se coucher sur son propre lit.

Si vous envisagez l’approche Montessori pour votre enfant, vous n’avez pas besoin d’attendre la maternelle pour commencer à encourager votre tout-petit à réfléchir et à agir de manière autonome. Transformez l’espace de votre tout-petit en un environnement d’apprentissage sûr et indépendant grâce à ces conseils pour créer une chambre Montessori amusante et éducative.

Gardez le décor simple

Si votre objectif est de promouvoir l’indépendance, il est important de garder les choses simples et faciles à gérer. La chambre de votre bébé doit être un lieu de détente où votre enfant peut se sentir chez lui et en contrôle. Pensez aux teintes neutres et douces et apaisantes comme l’aqua ou le vert, et soyez prudent lorsque vous introduisez des éléments à motifs. Réduisez l’encombrement au minimum et choisissez des accessoires qui font également office de jouets, comme un beau boulier en bois ou un ensemble d’anneaux d’empilage sculptés à la main.

Laissez tomber la crèche

Les berceaux limitent les mouvements et laissent les tout-petits dépendants de leurs parents pour avoir accès à leur propre lit. Les parents doivent décider quand leur enfant doit dormir et quand il doit se réveiller – une décision qui, selon les principes Montessori, devrait finalement être laissée à l’enfant. Bien que des pratiques de sommeil sécuritaires pour le SMSN soient indispensables pendant la première année du bébé, un lit au sol facile d’accès est un moyen sûr et facile de donner à votre tout-petit une autonomie par rapport à l’instinct corporel de base de dormir. Placez simplement le matelas de votre enfant sur le sol et installez une barrière pour bébé à la porte pour restreindre l’accès à la chambre.

Ajuster l’échelle

Le monde peut être un endroit assez intimidant lorsque vous mesurez seulement 2 pieds. Réduire un peu les choses non seulement réduit l’anxiété, mais donne également à votre tout-petit la possibilité d’explorer et d’interagir avec son environnement, en apprenant au fur et à mesure. La liberté de mouvement et l’accessibilité sont à la base de la philosophie Montessori.

Lors de la décoration de l’espace de votre bébé, optez autant que possible pour des meubles pour enfants. Une petite table et des chaises miniatures constituent un excellent poste de travail, et un fauteuil à bascule ou pouf confortable de la taille d’une pinte est l’endroit idéal pour se pelotonner avec un livre d’images précieux. Si vous envisagez de suspendre des œuvres d’art, accrochez-les au niveau des yeux de votre tout-petit, où il pourra l’apprécier. (Pour éviter les accidents, vissez les cadres et autres objets décoratifs directement au mur au lieu de les accrocher.)

Encouragez le jeu gratuit

Selon Montessori, les tout-petits devraient avoir libre accès à des jouets intéressants et éducatifs. Attention cependant à ne pas accabler votre tout-petit. Trop de jouets peuvent être trop stimulants, et un enfant qui ne sait pas avec quoi jouer finit souvent par jouer avec rien du tout.

Au lieu de remplir les étagères et les paniers de jouets et de livres, essayez d’organiser une poignée des jouets préférés de votre enfant dans plusieurs stations thématiques. Investissez dans des étagères basses et robustes qui servent de surfaces de jeu et utilisez des cimaises pour afficher les livres là où votre tout-petit peut les voir. Évitez les jouets à écran dans la chambre; bien qu’ils puissent être éducatifs et interactifs, il est préférable de les utiliser avec votre enfant afin de limiter le temps d’écran et d’améliorer l’apprentissage.

Assurez-vous de faire pivoter régulièrement votre sélection de jouets et de livres, afin qu’il y ait toujours quelque chose de nouveau et d’excitant pour captiver l’imagination de votre bébé. Les miroirs, les mobiles et d’autres expériences sensorielles sont également un excellent moyen de divertir votre enfant.

Rendre les choses accessibles

Si vous voulez que votre tout-petit apprenne à fonctionner de manière autonome dans son propre espace, vous devez lui rendre cet espace accessible. Envisagez de remplacer les grands tiroirs lourds par de petits compartiments adaptés aux enfants et installez une barre inférieure dans le placard pour que votre enfant puisse choisir ses propres vêtements. Les crochets muraux facilement accessibles sont également un excellent choix. Même quelque chose d’aussi simple qu’une rallonge d’interrupteur d’éclairage peut faire une grande différence dans le niveau d’indépendance de votre tout-petit.