Image3

Faire vos propres matériaux Montessori peut être très amusant et tellement gratifiant. L’élément clé lors de tout nouveau travail est de trouver ce qui est nécessaire dans votre classe et ajoutez des opportunités de cours en fonction de ces besoins. Essayez d’ajouter des variations saisonnières à un travail déjà établi sur l’étagère, comme la piqûre d’épingle de flocon de neige en hiver ou des cartes de nomenclature faites à la main pour des vacances spécifiques. Ces nouvelles extensions de travail passionnantes aident à garder l’esprit d’apprentissage vivant et spontané.

Une façon amusante d’incorporer de nouvelles leçons est de créer des extensions ou des variations sur une œuvre. Par exemple, les cylindres sans nœuds ont une quantité infinie de leçons qui peuvent être données pour aider l’enfant à apprendre à discriminer en taille / diamètre. Une variante amusante que nos enfants apprécient est les modèles de cylindre sans nœuds, fabriqués à la main par nos guides. Souvent, l’enfant peut tracer le motif et compléter le puzzle par lui-même. Voici un exemple de l’un de nos modèles de cylindre sans nœuds:
photo 3_2

Pour créer votre propre motif, vous aurez besoin de:

  • Toile, ou une sorte de matériau qui s’enroule facilement pour le stockage (nous avons utilisé une doublure d’étagère non adhésive)
  • Marqueurs permanents (noir, rouge, bleu, vert, jaune)
  • Crayon

Commencez par décider quel modèle vous souhaitez créer. Faire preuve de créativité! Vous pouvez fabriquer un train, un bateau ou même incorporer les cylindres dans un décor naturel, à condition que l’enfant soit capable de noter les objets, comme ils le feraient hors du motif. Une fois votre motif réalisé, utilisez un crayon et tracez autour des cylindres pour reproduire les différentes tailles, en commençant par le plus grand au plus petit, de gauche à droite. L’utilisation d’un crayon permet de préserver la peinture du cylindre et de ne pas laisser de rayures ou de marques. Re-tracez sur le crayon avec un marqueur permanent.

Facultatif: il peut être utile de tracer une ligne colorée supplémentaire autour des cercles pour indiquer quel cylindre de couleur va où. Par exemple, j’ai retracé les fenêtres du bateau en bleu pour indiquer que les cylindres bleus devaient y être placés. Je n’ai pas rempli les cercles avec la couleur bleue, mais plutôt une fine ligne bleue pour mettre en évidence ce cercle spécifique.

Amusez-vous, soyez créatif et utilisez votre imagination!

«L’environnement doit être riche en motifs qui donnent de l’intérêt à l’activité et invitent l’enfant à mener ses propres expériences.» – Dr Maria Montessori