Les parts de cannabis fument ce matin à la nouvelle que les producteurs canadiens de pot Tilray (NASDAQ:TLRY) et Aphria (NASDAQ:APHA) fusionnera dans le cadre d’une transaction entièrement en actions pour créer une entité d’une valeur nette de 4,8 milliards CAD (3,8 milliards de dollars), Bloomberg a rapporté, citant une déclaration et des entretiens avec les PDG des entreprises.

Plantes de marijuana poussant dans une serre.

Source: Shutterstock

La nouvelle société serait la plus grande société de production et de distribution de marijuana au monde. Il échangera sur le Nasdaq sous le symbole TLRY de Tilray stock. Les actionnaires d’Aphria détiendront 62% des actions de Tilray.

Le PDG d’Aphria, Irwin Simon, a déclaré que l’accord permettra à l’entreprise de se développer à l’extérieur du Canada. Il prévoit de tirer parti d’une éventuelle légalisation fédérale aux États-Unis, ainsi que d’une légalisation plus poussée en Europe.

D’autres liens à venir?

Est-ce un signe de consolidation dans le secteur de la marijuana? Peut-être. La nouvelle a illuminé les actions de Cannabis Aurora (NYSE:ACB) et Croissance de la canopée (NASDAQ:CGC).

Les élections américaines du mois dernier ont vu de plus en plus d’États légaliser ou dépénaliser la consommation de marijuana à des fins récréatives.

Cependant, le lien Tilray-Aphria est plus que de simples articulations. Ensemble, la société fusionnée dirigera le marché des boissons infusées au cannabis. Plus tôt cette année, Aphria a conclu un accord pour acquérir un fabricant de bière artisanale américaine Brassage Sweetwater, tandis que Tilray a un partenariat pour les boissons en pot avec Anheuser-Busch InBev (NYSE:BOURGEON).

A la date de publication, Robert Lakin ne détenait (ni directement ni indirectement) aucune position sur les titres mentionnés dans cet article.

Robert Lakin, contributeur à InvestorPlace, est un écrivain et éditeur financier chevronné, qui suit les startups de la fintech, de l’agtech et de l’immobilier.